Des textes, des articles, des points de repères sur des sujets divers.
 

LITTERATURE

Victor HUGO : conscience et combats

Actes et Paoles, extraits du recueil de textes et discours écrits entre 1841 et 1851 (œuvre du domaine public).


Voltaire : il faut écrire comme on parle...


Trois choses sont absolument nécessaires : régularité, clarté, élégance
Avec les deux premières on parvient à ne pas écrire mal ; avec la troisième on écrit bien....

 


GEORGE SAND : J'ai bien vu, j'ai bien senti le beau dans le simple...

De 1830 à son décès, c'est-à-dire durant quarante-six ans, George Sand a écrit tous les jours – et le plus souvent toutes les nuits.  
Pour comprendre George Sand écrivain, il faut se souvenir qu'elle fait partie de la première génération des auteurs qui ont pu vivre de leur plume au XIXe siècle...


COLETTE : l'heure de la fin des découvertes ne sonne jamais 

Cette petite phrase, comme une certitude, Colette l'a transcrite en transparence tout au long de son oeuvre. Libre, sensible, attentive, elle a su écrire avec les mots de tout le monde ce qui l'a inspirée et fait grandir.

"C'est une langue bien difficile que le français. A peine ecrit-on depuis quarante cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir... Le coeur n'a pas de rides ; il n'a que des cicatrices... Quand je n'aurais appris qu'à m'étonner, je me trouverais bien payée de vieillir."

TOLSTOÏ : Chacun parvient à la vérité selon sa propre voie...

"La sagesse humaine ne consiste point dans le savoir des choses. Car il y a une infinité de choses qu'on peut savoir ; et connaître le plus de choses possible ne constitue pas la sagesse. La sagesse humaine consiste à connaître l'ordre des choses qu'il est bon de savoir, consiste à savoir ranger ses connaissances d'après leur importance." Léon Tolstoï  -   Extrait d'une lettre à Romain Rolland  (4 octobre 1887)


RILKE : Lettres à un jeune poète

« Rentrez en vous-même. Cherchez la raison qui, au fond, vous commande d'écrire... Creusez en vous-même jusqu'à trouver la raison la plus profonde... 
Et si de ce retournement vers l'intérieur, de cette plongée vers votre propre monde, des vers viennent à surgir, vous ne penserez pas à demander à quiconque si ce sont de bons vers. »


Jules Renard : Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe...

Tout au long de son Journal, qu'il tint de 1887 à 1910, Jules Renard n'a cessé de s'interroger sur les mots, le rythme, la phrase...
Une écriture entièrement tirée de son expérience personnelle, rigoureuse, toute en retenue, en clarté, en luminosité, en pureté, en précision presque horlogère, qui puise au plus profond de la vie pour tenter d'atteindre cette justesse, cette clairvoyance que l'auteur ne cesse d'appeler de ses voeux en pratiquant l'expérience de la stupéfaction.

PAGNOL : Couleurs d'enfance...

Grâce à son talent de conteur, Pagnol restitue les joies simples de l'enfance, la famille, les bêtises...
Les années ont passé mais l'empreinte du temps n'altère pas la fraîcheur immuable de ses textes : la vie y palpite à chaque ligne.
Voici quelques extraits choisis à découvrir... ou à relire avec bonheur.


Victor HUGO : Vivre, c'est avoir la conscience d'être.

Parlant de lui-même, Hugo écrit : 
"Je suis comme la forêt qu'on a plusieurs fois abattue : les jeunes pousses sont de plus en plus fortes et vivaces. 
Vous m'offrez la cité... je préfère les bois, car je trouve, voyant les hommes que vous êtes, plus de coeur aux rochers, moins de bêtise aux bêtes..."



Jean Giono
Si, quand vous aviez six à sept ans, je vous avais appris la table de multiplication, celle des chiffres, je pourrais peut-être maintenant vous apprendre l'autre table de multiplication, celle des choses.
Mais, vous êtes devant moi avec des comptes déjà faits...”


Page 2 sur 3Première   Précédente   1  [2]  3  Suivante   Dernière   
Copyright 2010-2020 * Nature et Poésie